Ouvres et tu sauras (suite et fin)

Publié le par Sandrine Béthencourt

imagesCAAZ2U4JLe soir venait de poser ses couleurs étoilées quand la maman de Margot décida d'aller se coucher. Elle avala rapidemant un cachet pour faire cesser cet horrible mal de tête qui l'avait harcelée toute la journée et monta en silence les marches qui la séparaient de sa chambre.

A mesure qu'elle s'approchait de la porte, des fourmillements incompréhensibles lui innondaient le corps.

Sans doute cette migraine, se dit-elle en pénétrant dans la pièce.

Elle allait allumer la lumière quand son regard fut attiré par une lueur. Son oreiller semblait constellé d'étoiles... Elle se frotta instinctivement les yeux..., s'approcha...

Les fourmillements devenaient de plus en plus présents. Un livre étrange scintillait sur la taie bleue, le spectacle l'hypnotisait, l'attirait irrésistiblement.

Elle avança la main vers la couverture et attrapa le livre.

Elle savait... maintenant !

Plus de fatigue, plus de migraine, mais une extraordinaire envie d'écrire, de combler les pages blanches que Margot lui avait donnée !

Les jours passèrent et les feuilles se noircissaient des idées qui fusaient. Margot regardait sa maman avec plaisir, elle trépignait d'enfin pouvoir ouvrir ce roman à venir ! Car elle savait, sans en avoir parlé, que sa mère répondait à son souhait...

 

 

Le souhait de voyager...

"Lire, c'est voyager. Voyager, c'est lire." Victor HUGO

Merci à ma fille pour avoir initié cette aventure.

Merci à ma famille pour son soutien.

 

Commenter cet article

deneubourg 16/08/2011 18:25


Une aventure qui commence....
Et qu'elle belle aventure. Je suis fière de lire ces beaux textes qui me rechauffe le coeur à chaque fois


Sandrine Béthencourt 30/08/2011 18:21



 Merci beaucoup !